Théâtre : Le malade imaginaire

Blois
Troupe théâtre INSAJOUE
unnamed.jpg

La troupe de théâtre de l’Association Culturelle de l’INSA CVL a joué le samedi 22 mars au Théâtre Monsabré devant plus de 230 spectateurs.  A l’affiche : « Le malade imaginaire » de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière !

 

Une longue préparation et une belle récompense

Pour monter cette pièce, la troupe se retrouvait tous les mercredi soir.
De septembre à décembre la troupe travaillait l’improvisation, l’occupation de l’espace et le mime : « Le plus important pour un comédien  s’est d’appréhender les mouvements de son corps, la maîtrise de sa voix, l’expression de son visage et la scène qu’il occupe. Le texte vient ensuite de lui-même » explique Vincent Dreux, étudiant en 3A au campus de Blois. Commence alors après le choix de la pièce, le découpage des textes : « La pièce originale dure plus de trois heures, il faut alors réduire le texte tout en gardant le fil directeur de l’histoire » raconte Esther Debargue, étudiante en 3A au campus de Blois. Après la distribution des rôles, l’apprentissage des textes commence : « … le texte vient de lui-même » enfin presque !

C’était une belle récompense de voir la salle pleine au Théâtre Monsabré. D’autant plus que les Insaiens étaient nombreux à venir encourager les membres de la troupe. Merci à eux !

Un succès réitéré

 

« Le malade imaginaire » une nouvelle fois jouée devant 240 collégiens.

La troupe de théâtre de l’Association Culturelle de l’INSA CVL  a joué à nouveau le jeudi 17 avril « Le malade imaginaire » de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière ! Cette fois-ci dans le cadre d’une sortie scolaire pour des classes de collégiens.

A l’issue de la première représentation le samedi 22 mars, la troupe a été contactée par un professeur du collège St Charles à Blois demandant s’il était possible de jouer une nouvelle fois devant ses collégiens. Ceux-ci ayant étudié « Le malade imaginaire » en cours de français. Tous très motivés, les membres de la troupe ont répondus un grand « OUI » sans attendre : « C’était l’occasion de jouer une seconde fois et chaque représentation se vit différemment » explique Carole Twardowski, élève en 4A au campus de Blois. Les collégiens étaient très intéressés et finalement ravis. C’était un public vraiment très agréable !

Les dernières actus du pôle