L'aventure continue !

5 Sommets 5 Continents
cascade-5s5c.jpg

Une semaine après le début de l'expédition, découvrez la suite des péripéties de l'asso 5S5C en Géorgie.

 

Ne manquez pas également de jeter un oeil à leur album photo !

 

Journal de bord, jours 5 à 8

 

Jour 5

Toujours réveillé à 5h45, nous désherbons de nouveau quand tout a coup, incident de la journée,Mathieu pris de court, se fait courser par deux guêpes. Après piqures, il échappe de peu à une fin tragique. Bravant vents et marées, les garçons sont conviés à un festin royal pour aller chercher des pierres dans une carrière. Problème : le camion est en panne ; ces messieurs épuisés par leur repas festifs irons donc se reposer pendant que les filles lavent les bouteilles de vin. L’après-midi nous nous promenons dans Gremi une petite heure et en profitons pour déguster une glace. Puis nous nous divisons pour préparer bouteilles et pastèques. Le soir nous partons assister à un concert près du plan d’eau. Le tout, se finit par un feu d’artifice lancé à quelques mètres de nous, manquant de peu de nous brûler vif...

 

La citation du jour : (Loïc en regardant le DJ nager jusqu’à la scène) « Si le DJ se noie, la soirée risque de tomber a l’eau ! »

 

Jour 6

Comme d’habitude, lever au petit matin et bonne humeur dans le groupe. En se remettant doucement des festivités d’hier, une partie d’entre nous effectue le labourage du champ d’oignons et la préparation de la terre pour planter des haricots. D’autres ramassent des prunes et Julia aide à la cuisine. Quelques éléments de notre groupe triment dans une autre partie du potager ratiboisant et pelletant tout sur leurs passages pour faire place nette afin de planter de la coriandre. Après le premier repas de la journée, le soleil nous abrutit et c’est avec bonheur que certain font une petite sieste, que d’autres jouent avec les enfants. Il fait chaud cet après-midi et notre seul rafraichissement se trouve alors dans la cave ou nous rangeons des bouteilles de vin vides. D’autres trient les prunes puis une fois ces taches finit, nous prenons un repos bien mérité. Les volontaires allemandes nous proposent de nous réunir autour d’un feu après le repas de 19h. Quelques géorgiens viennent avec nous et la nuit se finit sous les airs de guitare à la lumière du feu et de la pleine lune.

 

La citation du jour : (Soazig en parlant d’un petit garcon) « Lui, c’est surement le fils de quelqu’un ! »

 

Jour 7

Aujourd’hui c’est l’anniversaire d’Emma, 20 ans ca se fête ! Le matin, autorisation de grasse matinée, c’est notre jour de repos. On profite de cette journée pour se rendre dans un parc naturel non loin de l’Azerbaïdjan et de la Russie. Départ prévu à 11h, c’est-à-dire en décalage géorgien à 12h. Deux fourgonnettes pour 22 personnes : la sécurité avant tout. Après un long trajet bercés au rythme des Beatles, nous sommes invités chez des collaborateurs de Temi. Générosité et hospitalité sont mots d’ordres en Géorgie : pastèques, melons, sodas, glaces, gâteaux, nous sommes servis comme des rois. Nous commençons la balade vers 15h et après d’innombrables traversés de rivières nous arrivons enfin à la cascade. Spectacle grandiose! Une fois la balade achevée et nos chaussures trempées, nous nous arrêtons dans une pâtisserie de renom (station service) pour acheter un gâteau. Puis Susanna arrête le combi Volkswagen au bord de la route pour acheter quelques pastèques que le vendeur nous offre en
apprenant que cela était pour un anniversaire, encore une preuve de la générosité des géorgiens. Nous fêtons finalement cet anniversaire comme il se doit avec au programme : vin et chants polyphoniques géorgiens.

 

La citation du jour : (le groupe, tous en cœur en passant devant un troupeau de moutons) « Bêêêêêêêêhhh »
 

Jour 8

Nouvelle semaine, nouveau programme, lever 7h, petit déjeuner 9h. Julia est encore à la cuisine tandis que les autres s’attaquent au désherbage final du champ de tomate rendu plus facile grâce à la pluie de la veille. On y vient enfin à bout, il nous en aura bien fait baver! D’ailleurs sur la fin, les esprits s’égarent et un nouveau sport est créé : entre bataille de boule de neige et lancer de vortex, les mottes de terre se mettent à fuser dans touts les sens non sans dommage pour le tee-shirt d’Emma : quelle bonne idée de venir travailler au champ avec un beau tee-shirt blanc ! Une fois le champ complètement nettoyé, Julia nous rejoint pour ramasser les tomates puis viens le temps de se mettre à table. Le début d’après midi est plus tranquille, vers 15h les filles partent en cuisine pour laver les tomates fraichement cueillies (oui encore des tomates ! L’overdose est proche...) et les garçons se rendent dans une carrière locale pour charger des pierres qui serviront a la construction du restaurant. Une fois les « pomindori » lavées et les pierres ramenées (non sans peine, c’est que ca ne roule plus très bien les camions passé 40 ans) nous nous réunissions avec Susanna, Zura et Nika pour discuter de la façon dont sera utilisé notre argent, le réservoir d’eau pourra bien être réalisé, nous sommes rassurés.

 

 

La citation du jour : (Emma en voulant parler du 14 juillet en anglais) « It’s the national party »
 

En bonus : Petit zoom sur les prononciations de nos prénoms par les géorgiens

 

Alix = Alitch’

Martin = Martingui (pourquoi le “gui” on ne sait pas...)

Julia = Yulia

Loïc = Louitch’

Sandrine = Sandwine (pour ceux qui y arrivent)

Loris = Lorrrrris ( surtout bien rouler le « r »)

Emma = Euhmmma

Mathieu = Matchou ( Picchu, bon ca c’est nous qui l’avons rajouté)

 

Pour rappel

 

Le voyage de l'association 5S5C durera jusqu'au 29 juillet. Ils quitteront l'organisation humanitaire le 21 juillet pour débuter leur ascension du Mont Kazbek qui culmine à 5033 mètres d'altitude.

 

Pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de prendre connaissance des objectifs de cette formidable équipe, vous pouvez consulter cet article.

 

Vous avez loupé les premiers écrits du journal de bord ? Cliquez-ici.

 

Stay tuned pour connaître la suite de leurs aventures !

 

Les dernières actus du pôle